Il est essentiel, dans le paysage du soin et du secours à la personne, qu’une entité regroupe et représente l’ensemble des acteurs du transport sanitaire, pour permettre, sur le plan national, une organisation cohérente et harmonisée.

 

Le secteur de la santé rencontre une mutation importante qui impacte tous les acteurs de la chaîne de soin. Ces changements s’expliquent en grande partie par les indicateurs suivants :

  •    La mise en place de la chirurgie ambulatoire et de l’hospitalisation à domicile et générant, de fait, un besoin de transport plus important (voir LFSS 2016) ;
  •    Un accroissement du recours au transport de malades du fait du vieillissement de la population et de l’augmentation des traitements de maladies chroniques ;
  •    Un engorgement des services hospitaliés, liés au changement des habitudes des usagers ;
  •    Un phénomène de déserts médicaux en milieu rural ;

Ces changements n’ont malheureusement pas été suffisamment anticipés sur le plan technologique. Ce retard de transition a généré des difficultés, tant sur le plan du traitement des appels d’urgence, que sur la gestion des flux de transports et des lits en milieu hospitalier.