Les journaux économiques se font l’écho aujourd’hui de la nouvelle levée de fonds réalisée par la start-up Sanilea (qui a créé la solution Speed Call de gestion des transports sanitaires), un financement auquel participe encore la Région Nouvelle Aquitaine. Pour rappel, Salinea a été imposée par l’ARS Nouvelle Aquitaine aux centres de soins et aux ambulanciers qui n’ont pas eu leur mot à dire. Son déploiement a déjà nécessité 94441€ d’argent public (dont 27400€ financés par l’Union européenne). Les centres de soins et les entreprises ambulancières payent aujourd’hui mensuellement l’utilisation de cet outil. Absolument incroyable.